Récupération de l'eau de pluie

La récupération de l’eau de pluie et de l’eau de ruissellement est une pratique qui existe depuis des millénaires. Or, cette pratique s’est perdue avec le temps, ce qui est bien dommage pour notre environnement. En effet, il est aujourd’hui bien connu que l’eau constitue une ressource non-renouvelable et qu’elle s’épuise de plus en plus. En sachant qu’au Québec  424 litres d’eau par jour par personne sont utilisés, que l’eau potable du système municipal est utilisée pour arroser le jardin, que l’eau de pluie peut facilement être récupérée au lieu de se retrouver dans nos égouts, qu’elle constitue une réserve d’eau non-chlorée, l’équation est simple. Alors, pourquoi ne pas utiliser un récupérateur d’eau de pluie ou simplement le fabriquer soi-même?

Pour ce faire, vous aurez besoin du matériel suivant : 1 baril de plastique ou de bois (pouvant être récupéré et n’ayant pas servi au stockage de produits chimiques), 1 perceuse avec une mèche de 1 pouce, 1 robinet (3/4 de pouce), 1 anneau en caoutchouc, du grillage ou du moustiquaire, 1 élastique. Lorsque vous avez en main le matériel, il s’agit tout simplement de :

1-    percer un trou à environ 5 cm du bas du baril

2-   insérer l’anneau de caoutchouc sur le robinet

3-   Visser le robinet dans le trou

4-   S’il n’y a pas déjà un trou sur le dessus de votre baril, percez-en un assez gros pour que l’eau s’y écoule

5-   Installer le grillage ou le moustiquaire avec l’élastique autour du trou ou du baril pour empêcher l’intrusion de déchets et d’insectes

6-   Installer le baril à au moins 1 mètre du sol, sous votre gouttière, afin d’obtenir une pression minimale. Vous pouvez aussi installer votre récupérateur directement au jardin, le baril prendra seulement plus de temps à se remplir (évitez de placer votre récupérateur à un endroit où l’eau s’écoulerait d’une surface goudronnée où elle aurait stagné un bon moment. Cette eau peut être néfaste pour vos plantes).

Vous pouvez maintenant récupérer l’eau de pluie! Vous pouvez emplir votre arrosoir directement au robinet, ou procéder à l’installation d’un système goutte-à-goutte. Il s’agit alors de percer votre tuyau d’arrosage de centaines de petits trous, de le disposer dans votre plate-bande et de le fixer au robinet.

N’oubliez pas d’utiliser votre eau… pour ainsi éviter la formation d’algues dans votre baril !  

Ressources utiles

La vie en vert, Récupérateur d'eau de pluie à faire soi-même
Société canadienne d’hypothèques et de logement, Un jardin pluvial pour mieux gérer les eaux de ruissellement dans votre cour