Le rôle de la « micro » biodiversité du sol

Le secret d’un jardin en santé? Tous les jardiniers d’expérience vous répondront : le sol! Le sol est l’endroit qui sert de support aux plantes et lui fournit tout ce dont elle a besoin lorsqu’on leur laisse le temps de s’acclimater pour se trouver des acolytes et bâtir des réseaux d’entraide. Le sol est la maison de la plante et les autres plantes, ses voisins et voisines! Les organismes présents dans le sol sont donc primordiaux pour leur bonne santé qui lui permettra de mieux résister aux parasites et de favoriser la biodiversité, tout en les protégeant des envahisseurs.

Des membres vivant dans sa maison qui lui sont très chers : les mycorhizes! Il s’agit de champignons microscopiques vivant en symbiose avec les racines des plantes. Ceux-ci s’étirent très loin dans le sol, plus loin que les racines de la plante, afin de leur apporter de l’eau et des éléments nutritifs. Un de leurs rôles écologiques est de faciliter l’assimilation des éléments nutritifs du sol par les racines. En même temps la présence de racines est une condition essentielle à leur survie qui leur sert de nourriture.


Un type de mycorhizes, les ectomycorhizes s’implantent sur les racines pour former un bouclier protecteur contre les organismes pathogènes en sécrétant des substances antibiotiques. Pourquoi vouloir les fertiliser avec des engrais achetés en magasins alors que la nature fait elle-même si bien les choses si on lui laisse le temps d’établir des relations durables? Comprendre cette symbiose, c’est comprendre le lien qui peut unir tous les organismes dans votre jardin.


Composter favorise la biodiversité, elle permet de conserver tous les micro-organismes qui sont déjà dans votre sol et qui y sont déjà adaptés.