La flore mellifère spontanée


Les plantes "adventices"  sont des plantes qui ne sont pas plantées par l'humain mais qui croissent "spontanément" dans les aménagements, les champs de culture ou les jardins. Souvent considérées comme des « mauvaises herbes », plusieurs de ces plantes valent grandement la peine d'être connues, notamment pour le service qu'elles rendent aux abeilles à miel et autres insectes "bourdonneurs".

Les plantes présentées dans cette section ne nécessitent pas d’être plantées car elles sont déjà abondantes dans notre écosystème urbain et possèdent des mécanismes de dispersion très efficaces!  Cependant, nous vous encourageons à les découvrir et à les préserver car leur pollen est une source de nourriture importante pour les abeilles, les bourdons et les autres insectes pollinisateurs.

De plus, elles jouent un rôle sous-estimé dans le maintien de la santé des écosystèmes et de la santé humaine. Par exemple, certaines de ces plantes captent et conservent les nutriments et minéraux disponibles sur les terrains en friche et qui seraient sinon perdus ou lessivés par la pluie, le vent, le soleil ou l’érosion. D’autres vont grandement rendre service aux plantes environnantes grâce à leurs racines profondes qui font remonter les nutriments du sol à la surface! 

Certaines de ces plantes sont également considérées comme « bioindicatrices » , c’est-à-dire qu’elles peuvent nous informer de la condition d’un sol. Par exemple, les pissenlits indiquent généralement des sols relativement fertiles, mais acides et pauvres en calcium.

Découvrez ici cinq de ces "mauvaises herbes" qui sont loin d'en être!