Jardin en bac et hors sol

Les bacs à réserve d’eau permettent d’atteindre une productivité élevée sur de petites surfaces. Crédit : Craque-Bitume - Collectif en écologie urbaine

Qu’est-ce que le jardinage hors sol ?

Pas accès à un terrain de culture ? Pas de panique ! Plusieurs techniques s’offrent à vous pour cultiver des aliments malgré ces obstacles. Le jardinage hors sol s’applique à tous les espaces résidentiels extérieurs : balcons, toitures, terrains pavés, etc. Il s’impose également lorsque la qualité de la terre dont vous disposez laisse à désirer ou lorsque celle-ci est contaminé.

Jardinage en bacs

Le jardinage en bac peut être pratiqué à partir de tout type de contenants pour autant qu’ils soient dotés de trous de drainage et que leur taille soit suffisante pour permettre le développement des racines. Chaudière, pot, boîte à fleurs, jardinière suspendue: la forme et le volume de votre bac relèvent avant tout de vos trouvailles et votre créativité!

Bacs à réserve d’eau

Certaines modifications simples de vos bacs vous permettront d’accroître le bien-être (et la productivité !) de vos plants tout en diminuant votre charge de travail. Par exemple, en ajoutant une réserve d’eau sous le terreau de culture, vous réduirez la fréquence des arrosages, favoriserez la constance de l’humidité et diminuerez le lessivage des nutriments. Vos plants nécessiteront ainsi moins d’arrosage et seront soumis à un moins grand stress.

La technique de l’ « écobox » permet la mise en place d’une planche de culture et d’une plateforme de travail sur toute surface non-cultivable. Crédit : L’essentiel du matériel de fabrication de vos bacs à réserve d’eau peut être récupéré : les restaurants et commerces de votre quartier ou les membres de votre entourage disposent certainement de contenants pouvant être revalorisés par le jardinage. Notez que tout matériel récupéré devra être nettoyé à l’aide d’eau dans laquelle vous aurez dilué un savon à vaisselle doux. Prenez garde d’éviter les contenants ayant été en contact  avec des produits toxiques.

Si vous ne disposez pas du temps ou des matériaux nécessaires, vous pouvez également acheter des bacs à réserve d’eau préfabriqués.

D’autres techniques hors sol

D’autres options s’offrent à vous si vous souhaitez jardiner hors sol.

Des sacs de géotextile conçus pour la culture sont vendus dans certaines quincailleries et boutiques écologiques. De format variant de 4 à 1500 litres, ces sacs ont pour intérêt principal d’offrir une aération optimale du terreau et des racines qui se répercute dans la productivité des plants.

Il est également possible de vous procurer des bacs de culture de type bioponique.

Si vous disposez d’une plus grande surface, vous pourriez être intéressé par la technique de l'écobox. Cette technique consiste à créer une planche de culture sur l'étendue d'un sol asphalté ou contaminé en y installant un cadre pour retenir la terre et une toile de géotextile pour séparer la terre et le sol.

Un jardin de bacs bioponiques branchés en réseau. Crédit : Biotop Canada Inc.Les particularités du jardinage hors sol

Le jardinage hors sol est une technique en-soi qui implique des particularités quant au type de terreau, au dosage de l’amendement, au paillage et à l’arrosage. Vous devrez adapter votre choix de plantes pour vous assurer que leur système racinaire correspond au volume de terre disponible. La culture hors sol demande aussi d’accorder davantage d’attention à vos plants puisque ceux-ci grandissent dans un environnement en quelque sorte artificiel. Vous pouvez cependant augmenter l’autonomie de votre jardin en reliant vos bacs par un système d’arrosage en réseau. Consultez les guides téléchargeables à partir de cette page pour des recommandations techniques détaillées.

Ressources utiles