Verge d’or du Canada

Photo: Marion DuludeNom scientifique : Solidago Canadensis

Famille : Astéracée

Description générale

  • Indigène à l'Amérique du Nord, il existe 125 espèces du genre Solidago sur ce continent
  • Vivace 
  • Tige robuste et de grande taille atteignant entre 25cm et 1,5m de hauteur
  • Feuilles alternes, longues et étroites avec trois nervures
  • Les fleurs hermaphrodites sont de couleur jaune or, groupées en petits capitules formant une masse conique

Habitat et fonction écologique :

  • Se retrouve dans divers types de sols et souvent dans les milieux sablonneux. On la remarque, entre autres, dans les milieux ensoleillés sur le bord des chemins de fer, sur le bord d’autoroutes, en lisière des milieux boisés.
  • Son système racinaire pénètre les sols lourds, fermes, rocailleux ou sablonneux et crée des tunnels pour acheminer des nutriments et pour permettre aux microorganismes, animaux et insectes de vivre et enrichir le sol.

 Intérêt pour les abeilles et les pollinisateurs :

  • Bonne source de nectar
  • Le nectar et la partie verte des capitules attirent les abeilles, les bourdons, les guêpes et autres insectes pollinisateurs
  • Longue période de floraison (juillet à septembre)
  • Fabriqué à l’automne par les abeilles en provision pour l’hiver, le miel de verge d’or est foncé et son goût est davantage prononcé que le miel d’été

Photo: Marion DuludePropriétés médicinales et alimentaires :

  • Une tisane réalisée avec les fleurs soulage les allergies des muqueuses pulmonaires, les troubles intestinaux chroniques et l’arthrite.
  • Consommée à l’interne ou appliquée à l’externe sur des plaies elle possède des propriétés antibactériennes et antifongiques.
  • Les jeunes feuilles cueillies avant la floraison sont comestibles crues ou cuites.
  • Cette plante reçoit souvent le blâme pour la provocation d’allergies à l’automne, mais ses petites quantités de pollen ne causent pas d’allergies. Ce sont plutôt d’autres plantes comme l’herbe à poux qui les causent.

Exploration avec les sens:

  • De quel côté se penchent les rameaux garnis de fleurs de verge d’or ? Sont-ils du côté du soleil ? Sont-ils disposés autrement ?  
  • Imitez les abeilles et récoltez le pollen abondant sur votre poil de bras ! Est-ce que ça pique ? Est-ce que c’est doux et apaisant ?
  • N’hésitez pas à goûter à la poudre d’or que vous avez récoltée (le pollen) ! C’est un délice !
  • Le dévoilement de la succession de plantes du printemps jusqu’à l’automne est fascinant à observer ! Selon vous, la verge d’or se retrouve où dans ce processus de succession ? Au début de l’été ? Au milieu ? Quelles plantes la succèdent ? Quelles plantes la précèdent ?