Pourquoi créer un jardin pédagogique?

Face au contexte actuel de société de plus en plus urbaine, le jardin pédagogique est un moyen pertinent pour reconnecter les élèves et leur entourage à l'agriculture, l'alimentation locale, la nature et l'environnement. 

Pour les enfants 

Les jardins comestibles permettent aux élèves de voir d’où vient la nourriture, comment elle est produite et le chemin parcouru jusqu’à l’assiette. Ces objectifs en termes d’enjeu alimentaire sont cruciaux dans un contexte où les problématiques de santé liées à l’alimentation (surpoids, obésité, diabète de type 2, etc.) sont en croissance, notamment chez les jeunes au Québec et ailleurs. Le jardin peut permettre à l’enfant de connaitre le cycle et le rôle des plantes dans l’alimentation et à plus long terme développer l’envie de manger des fruits et des légumes et ainsi combattre la malnutrition des enfants scolarisés. Le jardin pédagogique est aussi un lieu d’engagement citoyen, voire écocitoyen, qui permet aux élèves de participer à l’aménagement et à la transformation de leur propre milieu de vie. 

Pour les enseignants 

Le jardin est un formidable outil pédagogique qui permet : 
  • D’aborder différents savoirs essentiels et de développer plusieurs compétences 
  • De diversifier les approches pédagogiques 
  • De valoriser la mise en projet dans une perspective interdisciplinaire 
Si le contexte de la classe permet d'exploiter ces situations vécues, il ne les génère pas. Le contexte du jardin pédagogique lui favorise l’expérience concrète, l’éveil de la curiosité, le tâtonnement expérimental et la réalisation d’apprentissage qui ont du sens. Au-delà du développement de savoirs horticoles, les enfants développent leur : esprit d’entreprise, créativité, patiente, sens des responsabilités, faculté à travailler en groupe, autant de compétences indispensables qui permettront de réussir à chaque étape de la vie.

Pourquoi à l’école? 

L’environnement scolaire participe tout entier au développement de l’enfant, c’est donc un lieu stratégique et propice à toute expérience qui enrichira les connaissances et compétences de l’enfant. Le jardin pédagogique permet aux élèves de s’engager dans un environnement stimulant, dans lequel ils observent, découvrent, expérimentent et apprennent. Une sorte de laboratoire vivant où l’on se frotte aux expériences réelles, en mettant de côté, l’espace d’un instant, les manuels scolaires. Au sein du milieu de l’enseignement, le jardin se veut à la fois un outil pédagogique, un lieu de sociabilité, de responsabilité individuelle et collective, mais également un outil de sensibilisation. L'école est un lieu fertile et tactique en ce qui concerne la sensibilisation des enfants à des méthodes de jardinage. Ils peuvent les reproduire chez eux et ainsi sensibiliser leur famille, voire la communauté qui les entoure. Les activités scolaires au sein d'un jardin pédagogique permettent de redonner goût à l'école à certains, d'intéresser des jeunes aux sciences ou à l’univers social (éducation à la citoyenneté) et d'améliorer la relation élèves professeurs.