Une première serre communautaire multifonctionnelle à Montréal

Léonie Rouette-Tétreault
Vous en aviez rêvé ? Ils l’ont fait ! La première serre communautaire multifonctionnelle de Montréal a été inaugurée officiellement dans le quartier Centre-Sud, dans un parc Walter-Stewart fraîchement réaménagé. Véritable lieu de production, d’échange et d’apprentissage, la serre offrira désormais un véritable panel de services pour les résidents du quartier : échange de semences, ateliers de formation sur le jardinage et activités pour les jeunes du quartier. 

Pierre angulaire du projet Quartier Nourricier

Semer une idée, rendre possible une envie. Celle de bonifier la qualité de vie d’un quartier non seulement en favorisant une production et une mise en marché locales de fruits et légumes frais, mais aussi en valorisant l’implication citoyenne et la réinsertion socioprofessionnelle, qui, en plus d’embellir, pourra nourrir la communauté. C'est la mission que se sont donnée les artisans du projet Quartier nourricier. Il y a 5 ans, l’idée était lancée; le dur labeur commence à porter ses fruits aujourd’hui.
 
Photo de l’intérieur de la serre communautaire située dans le parc Walter-Stewart. Crédit photo : Léonie Rouette-Tétreault. 
La serre communautaire est le maillon visible d’un engagement public, privé et communautaire : le Quartier nourricier de Sainte-Marie, un projet émergent en agriculture urbaine d’une ampleur inégalée en Amérique du Nord. Cet investissement de plus de 1,2M $ comprend, entre autres, la construction de la serre, l’installation de mobilier urbain, les frais de fonctionnement de la serre et du plateau de travail. Le Quartier nourricier est le fruit d’un partenariat financier entre l’arrondissement de Ville-Marie, la ville de Montréal, le gouvernement du Québec, Gaz Métro et la Fondation du Grand Montréal.
 
Lors de l’inauguration du 29 mai 2017, M. Denis Coderre, maire de Montréal et de l’arrondissement de Ville-Marie, a déclaré : “Cette initiative sollicite le vivre ensemble, la création, l’innovation et participe à l’aménagement d’une ville toujours plus inspirante et rassembleuse. En plus d’améliorer la qualité de vie des résidents, cette serre permettra d’améliorer la sécurité alimentaire et d’enrichir la communauté. Avec ce projet phare, Montréal devient un leader nord-américain dans le domaine de l’agriculture urbaine”.
 
Le gouvernement du Québec est fier de soutenir le Quartier nourricier et sa serre communautaire multifonctionnelle. Ce projet inclusif, qui rejoint de nombreux citoyens de tous âges dans leur milieu, favorise la collaboration, l’engagement et le partage”, a fait savoir M. Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal.
 
La concrétisation de la serre communautaire est un beau témoignage du pouvoir de mobilisation des organismes et des citoyens dans leur communauté. Toujours soucieuse de contribuer au développement du quartier, Gaz Métro est fière d’avoir pu soutenir cette initiative collective prometteuse pour qu’elle prenne son envol en 2017”, a mentionné madame Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro.
  De gauche à droite : M. Yvan Gauthier, Mme Sophie Brochu, M. Denis Coderre, M. François Bergeron. Crédit photo : Quentin Declerck.

Cultiver des fruits, des légumes et du savoir-faire

Développée et gérée par quatre organismes communautaire - le Carrefour alimentaire Centre-Sud, la CDC Centre-Sud, Sentier Urbain et la Société écocitoyenne de Montréal -, cette installation municipale d’agriculture urbaine rend non seulement possible la production et la mise en marché hyperlocales de fruits et légumes, mais elle valorise également l’implication citoyenne et l’inclusion sociale. Des jeunes vivants des difficultés y vivent une expérience de travail enrichissante et des bénévoles s’impliquent et apprennent les rudiments de l’agrobiologie. Seront organisés régulièrement : des événements citoyens autour de l’alimentation, des échanges de semences, des ateliers de formation sur le jardinage, des activités pour les élèves des écoles du quartier de même que les jeunes des camps de jour sont offerts. 
 
Le Quartier nourricier est une initiative qui permettra à la communauté de prendre en charge l’ensemble du cycle de production, de favoriser l’intégration de jeunes marginalisés et de favoriser le sentiment d’appartenance. La Fondation du Grand Montréal félicite les initiateurs de ce grand projet inclusif et est heureuse d’offrir un financement sur trois ans pour sa réalisation”, a déclaré M. Gauthier.
 
Découpe de micropousses cultivées dans la serre communautaire. Crédit photo : Léonie Rouette-Tétreault.  
Nous sommes convaincus que c’est grâce à l’innovation, l’audace et la collaboration, que nous aurons le plus d’impact sur la qualité de vie de nos concitoyens, particulièrement les plus démunis. En ce sens, le projet Quartier nourricier est une illustration de cette nouvelle approche”, a souligné M. Bergeron, porte-parole des organismes artisans du projet. 

Ville-Marie, un quartier de plus en plus vert

La construction de la serre s’inscrit plus largement dans les travaux d’agrandissement et de réaménagement du parc Walter-Stewart : déplacement du jardin communautaire Saint-Eusèbe à côté de la serre, réaménagement du terrain de baseball, aménagement d’une piste cyclable et installation de mobilier urbain. Elle s’inscrit aussi dans la revitalisation globale du secteur de la rue Ontario Est et du pôle Frontenac.
 
Agriculture urbaine, serre communautaire, marché fermier, toit cultivable … plusieurs initiatives locales et durables voient le jour dans Ville-Marie. Parmi les actions en développement durable et de saine alimentation, rappelons que l’arrondissement a accordé une contribution en 2016 au projet VERTical, un projet d’agriculture urbaine sur le toit du Palais des congrès de Montréal piloté par le Laboratoire sur l’agriculture urbaine
 
"L'arrondissement de Ville-Marie a le vent dans les voiles sur la prise en compte des questions alimentaires à l'échelle des arrondissements montréalais. L'un de nos souhaits est que d'autres arrondissements et villes liées puissent y trouver source d'inspiration pour emboîter le pas afin que Montréal puisse se positionner au coeur de la création d'environnements favorables à la consommation d'aliments sains et locaux. En effet, la création de ces environnements ne doit pas se limiter à la volonté des commerçants privées, mais doit être une responsabilité partagé de tous." a déclaré Jean-Philippe Vermette, Directeur du Carrefour alimentaire Centre-Sud et Directeur intervention et politiques publiques au Laboratoire sur l'agriculture urbaine.

De multiples collaborations

Le projet de serre communautaire multifonctionnelle s’inscrit dans le cadre du déploiement du Quartier nourricier, qui bénéficie du soutien de la ville de Montréal grâce à une aide financière du gouvernement du Québec accordée dans le cadre de l’Entente Montréal 2025, administrée par le Secrétariat à la région métropolitaine du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. 
 
La mise en oeuvre du projet répond aux priorités du Plan Montréal durable 2016-2020, il est d’ailleurs financé dans le cadre du programme Quartier intégré (QI) avec la collaboration financière des programmes Quartier 21 (cofinancé par la Direction régionale de la santé publique) et Revitalisation urbaine intégrée. 
 
L’arrondissement Ville-Marie est fier d’avoir contribué à la création de ce projet porteur qui s’inscrit dans la Stratégie alimentaire de Ville-Marie adoptée 2016. Cet engagement poursuit notamment l’objectif d’améliorer l’accès aux environnements alimentaires et de favoriser l’acquisition chez les citoyens de compétences alimentaires.