Le Québec a maintenant un Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine

Le ministre Laurent Lessard s'est rendu sur le toit du Palais des congrès pour visiter les installations du Laboratoire sur l'agriculture urbaine en compagnie d'Anie Samson, vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, du recteur Robert Proulx et du directeur du Laboratoire, le professeur Éric Duchemin.  Photo: Nathalie St-Pierre

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation vient d'annoncer la création du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine (CRETAU), dont la gestion a été confiée au Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB). La Ville de Montréal, l'Université du Québec à Montréal et le Palais des congrès de Montréal sont les autres partenaires actuels du Carrefour. Mais pour Eric Duchemin, directeur scientifique et formation à AU/LAB, « l'idée du CRETAU est de regrouper de nombreux partenaires de l'ensemble du Québec et de fédérer, nous sommes déjà en discussion avec d'autres partenaires. »

La création du Carrefour s'insère dans la Stratégie de soutien de l’agriculture urbaine mis en place par le gouvernement du Québec en 2016. Pour le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Laurent Lessard, « […] le partenariat […] permettra non seulement la rencontre de tous les acteurs intéressés par l’agriculture urbaine commerciale en vue de réaliser des travaux de recherche concrets qui bénéficieront aux entreprises du secteur, mais aussi il positionnera le Québec comme un chef de file dans ce domaine. » Avec sa Stratégie de soutien à l'agriculture urbaine et la création du Carrefour, le MAPAQ a su prendre la mesure du développement actuel de l'agriculture urbaine au Québec.

Que ce soit par son programme de jardins communautaires, l'apparition et le développement rapide des jardins collectifs ou l'École d'été sur l'agriculture urbaine, Montréal est reconnue depuis des décennies comme à l'avant-garde en agriculture urbaine. Montréal est marquée par le dynamisme et la passion des membres composant son mouvement social en agriculture urbaine. Pour Denis Coderre, maire de Montréal, « en plus de constituer une activité économique prometteuse, l’agriculture urbaine permet de répondre à une foule d’enjeux en matière de développement durable et d’amélioration de la qualité de vie des citoyens, notamment en ce qui a trait à la saine alimentation et à la sécurité alimentaire. Montréal dispose déjà d’une grande expertise dans ce domaine, avec des projets à la fois publics et privés qui ont fait leurs preuves. Nous sommes fiers de participer à cette initiative majeure en faveur de l’agriculture urbaine et d’en faire profiter tout le Québec. »

Pour Éric Duchemin, directeur scientifique et formation à AU/LAB, « La création du CRETAU viendra consolider les activités de recherche, de formation et d'intervention du Laboratoire, tout en permettant au Québec de rayonner sur la scène internationale en tant que leader sur les questions d'agriculture urbaine».

Pour Jean-Philippe Vermette, directeur intervention et politiques publiques à AU/LAB « le CRETAU permettra aussi de poursuivre les actions et les réflexions entreprises au cours des dernières années quant à la place de l’agriculture urbaine dans les plans d'aménagement des municipalités et des systèmes alimentaires urbains comme vecteur de résilience à l’égard des changements climatiques, de cohésion sociale et de développement économique, tout en tenant compte de la justice et de l'économie sociales. »

Dans sa première phase, le carrefour réalisera des recherches visant à soutenir l’acquisition de connaissances en agriculture urbaine par la réalisation de projets de recherches, tout en favorisant le transfert des résultats de recherche aux entreprises commerciales et d’économie sociale. Le Carrefour se voudra un centre d'expertise ouvert aux acteurs professionnels de l'agriculture urbaine au Québec, en permettant l’accompagnement de fermes urbaines innovantes, en favorisant de la R&D.

L'un des rêves d'Éric Duchemin et Jean-Philippe Vermette est la consolidation d'un incubateur de producteurs urbains qui permettra cet accompagnement, mais aussi l'acquisition de la connaissance nécessaire au développement d'une agriculture urbaine moteur de changement de l'aménagement des villes. Ceux-ci visent par ce développement à rejoindre et fédérer les acteurs de l'agriculture urbaine que ce soit en recherche, formation ou encore intervention. Pour Éric Duchemin, « la force d'un tel carrefour et de favoriser le partage des connaissances et le transfert les expériences entre les partenaires. »

Laboratoire sur l’agriculture urbaine

Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) se définit comme un laboratoire de recherche, de formation, d’innovation et d’intervention en agriculture urbaine au service de la collectivité permettant la collaboration entre professionnels(les), citoyens(nes), les chercheurs(es), les décideurs et les entrepreneurs sur le thème de l'agriculture urbaine et l'alimentation. Organisme à but non lucratif, ce laboratoire de recherche est un lieu d’action et de réflexion national et international sur l'urbanité et l'alimentation. S'appuyant sur une large expertise, AU/LAB assure l’émergence de propositions, d’initiatives, d’entreprises portant autant sur la production, la transformation que la distribution et la mise en marché de l'agriculture urbaine. Le tout dans la perspective d'une participation au développement d'un système alimentaire urbain, d’un urbanisme viable et d’une économie circulaire au sein des villes.

Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine porte actuellement les projets : AgricultureMTL de cartographie de l'AU dans la région montréalaise qui deviendra québécois en octobre 2017, Jardiner mon École un site de ressources pour les jardins pédagogiques et le projet de recherche Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux (Financement Ouranos-INSPQ) et une ferme urbaine de recherche sur le toit du Palais des congrès de Montréal.

Pour communiquer avec le directeur de AU/LAB et du CRETAU : duchemin.eric@uqam.ca