Nouvelles

Amélie Pichon, Coordonnatrice, 1000 visages, une agriculture urbaine

4 promenades sur le thème « Jardins anciens, jardins oubliés »

Le volet Promenades es urbaines | l’agriculture urbaine en mouvement de 1000 visages, une agriculture urbaine propose 4 promenades sur le thème « Jardins anciens, jardins oubliés », dans le Vieux-Montréal, grâce à un partenariat avec le Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AU/LAB).Promenade sur l’histoire de l’agriculture urbaine à Montréal et de l’avenir agriurbain de la métropoleHistoriquement, Montréal accordait une place importante à l?agriculture, se déclinant sous la forme de jardins potagers, de vergers, de poulaillers, etc. Au fil des décennies, cette dernière s?est quelque peu amoindrie pour... >

En savoir plus
Prairie mellifère de l'UQAM à son début. Photo : Eric Duchemin

Une journée dédiée aux pollinisateurs urbains!

28 août 2014 – Ce jeudi 28 août à partir de 16h, le CRAPAUD (Collectif de Recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable) offre une série d'ateliers sur le thème des insectes pollinisateurs aux Montréalais-e-s désireux-ses de soutenir l'épanouissement de ces espèces en milieu urbain. Découvrir les pollinisateurs et leur rôle dans l’écosystème urbain Les pollinisateurs, acteurs indispensables à la reproduction d’un nombre important des plantes, sont menacés par une variété de facteurs, dont les pratiques agricoles intensives et l’étalement urbain. À l’intérieur des villes, les pollinisateurs occupent également une place importante dans l’écosystème et contribuent largement à l’épanouissement des potagers et de la flore urbaine. À la rescousse des pollinisateurs ! Les ateliers seront animés... >

En savoir plus
Le site de l'ancien hippodrome pourrait-il être un lieu propice à l'éco-pastoralisme? (Image: Justine Chouinard)

Montréal est-elle prête pour l’aventure de l’éco-pâturage?

4 août 2014 - Voulant moderniser l’image de Montréal en vue de la tenue de l’Expo 67, le maire Jean Drapeau a interdit la pratique de l’élevage dans les limites de la ville en 1966. Or, plusieurs villes engagées dans la récente vague de l’agriculture urbaine tentent depuis quelques années de réconcilier élevage et urbanité. Ainsi, New York, Vancouver et Seattle ont récemment légalisé l’élevage de poules pondeuses sur leur territoire. Pendant ce temps en Europe, et particulièrement en France, l’ "éco-pâturage" a le vent dans les voiles. C’est donc dire que les pratiques d’élevage n’occupent pas une place aussi importante dans le mouvement de l’agriculture urbaine montréalais en comparaison à de nombreuses autres villes occidentales. L’éco-pâturage pourrait-elle être une pratique à travers laquelle l’élevage regagnerait ses lettres de noblesse dans notre ville?... >

En savoir plus