Les Jardineries : s'approprier l'espace public

Le projet Les Jardineries fait partie du mouvement éphémère propulsé par l’organisme à but non lucratif Pépinière & Co. Celui-ci s’intéresse plus particulièrement aux espaces urbains mal exploités, dans l’objectif de permettre leur réappropriation par la communauté. Parmi les initiatives de Pépinière & Co, Les Jardineries est une proposition permanente de réaménagement urbain et d’agriculture urbaine qui se démarque par son emplacement et son axe écoresponsable. En effet, les récoltes du jardin ainsi que d’autres produits locaux sont cuisinés et vendus sur place pour encourager une économie locale et autonome.

Situé sur l’Esplanade du Stade Olympique, Les Jardineries occupe cet espace autrefois fermé au public. Le but premier est de répondre aux enjeux internationaux reliés à la réutilisation des structures post-olympiques. Ensemble, Pépinière & Co et le Stade Olympique ont décidé de redonner à la communauté cet espace sous-utilisé. L’OBNL a aussi fait appel au programme PRAM Est de la Ville de Montréal pour obtenir des subventions, de plus qu’au Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole (FIRM) soutenu par le gouvernement du Québec.

«Rendre la ville plus dynamique, plus verte et à l’échelle de la communauté»

Relié au contexte du quartier, l’équipe a comme volonté de sensibiliser la population aux habitudes alimentaires, et plus particulièrement à l’accessibilité des produits. Un autre aspect abordé par Alice Berthe, coordonnatrice du projet et jardinière, est l’importance de bien comprendre le rôle la biodiversité en ville, par exemple la présence des pollinisateurs qui indique l’état de santé d’un jardin. L’espace est composé de multiples potagers, de fleurs médicinales et mellifères qui aménagent les espaces de repos, de discussion, de spectacles et de jeux. Que ce soit ateliers de sensibilisation ou soirées thématiques, une diversité d’activités pour tous a lieu tout au long de l’été. L’équipe souhaite intégrer la communauté dans les prises de décisions concernant le choix des activités et les services offerts pour mieux répondre à des besoins spécifiques. Pour ce faire, des concertations citoyennes mensuelles seront organisées.

Le fonctionnement interne du jardin repose sur une petite équipe qui est composée de trois membres et de bénévoles qui aident aux différentes tâches, surtout pour l’arrosage des potagers. L’équipe souhaite entretenir un partenariat avec d’autres organismes et acteurs du milieu communautaire et de l’agriculture urbaine pour encourager soutien et échanges entre les différents projets. Une relation est déjà établie avec l’organisme Y’a quelqu’un l’autre bord du mur (YQQ), aussi situé sur l’Esplanade, et le Centre communautaire Hochelaga. Pour Alice, l’objectif de ces partenariats suit l’idée de rassembler les valeurs de chacun pour créer une vision commune.

Deux grands défis sont donc à relever: le premier est d’offrir à la communauté un endroit ludique et de détente; le deuxième est d’atteindre un maximum de gens motivés qui feront avancer le projet.

Pas seulement un travail d’équipe…mais tout un système d’entraide!

Tout en travaillant en équipe avec les employés du Stade, l’équipe de Les Jardineries a dû investir beaucoup de temps en logistique, soit surtout pour l’approvisionnement des matériaux, pour l’installation des structures et des réseaux d’eau et d’électricité. Des volumes importants de sables et de terres furent aussi livrés pour mettre en place les différents espaces de jeux et de jardinage. L’équipement et les matériaux utilisés pour l’aménagement proviennent d’endroits divers, le but étant de recycler le plus de matériaux possible. Plusieurs éléments de mobilier furent trouvés en ligne, sur des sites de ventes aux particuliers; les plantes furent fournies par Soverdi, Sentier Urbain et le Marché Jean-Talon, et les bacs de culture par l’organisme P.A.U.S.E. de l’Université de Montréal. Une collaboration avec Compost Montréal est aussi en cours pour la récupération du compost produit sur place.

La planification d’un tel projet demande avant tout de bien se renseigner sur les autres initiatives en place pour une meilleure intégration dans la communauté, pour mieux répondre aux besoins locaux et pour tisser des liens avec les autres acteurs impliqués.

Créer un petit «oasis» éducatif

À travers Les Jardineries, l’équipe souhaite prouver à la population qu’il est possible de créer des espaces réconfortants grâce à un rapprochement avec la nature par une meilleure compréhension de notre relation à la nourriture. L’intégration de la communauté au projet se transmet d’abord par des campagnes de communication pour rejoindre les citoyens, en plus d’activités «inclusives et éclectiques» qui impliquent la participation de toutes les classes de la société, des familles et des enfants. Les volets de pédagogie et de sensibilisation auprès des visiteurs ont pour but, à court terme, d’offrir un espace communautaire agréable et, à long terme, d’offrir un meilleur avenir aux générations futures par une meilleure compréhension des enjeux, des solutions et actions possibles en terme de consommation d’aliments. 

Informations

Les Jardineries
Début de l'initiative: 17 juin 2016
Coordonnatrice : Alice Berthe
Initiative portée par Pépinière & Co