Jardiner à son travail ou dans son milieu d’étude

Le Santropol Roulant et Alternatives ont transformé une partie du Campus de l’Université McGill en potager productif. Crédit : Santropol RoulantVous aimeriez prendre votre pause-café au milieu des fleurs comestibles ? Ça vous dirait de cueillir votre dîner à deux pas de votre espace de travail? Vous êtes intéressés à mieux connaître vos collègues de travail ou d’étude en partageant une activité ludique avec eux/elles ? Tout ça est possible en implantant un projet de jardinage dans votre milieu de travail ou d’études !

Une pratique en développement

Depuis la fin des années 2000, le jardinage en entreprise et milieu institutionnel a le vent dans les voiles à Montréal. Des institutions d’enseignement, hôtels, entreprises culturelles et manufactures comptent maintenant leur projet d’agriculture urbaine. Peu importe le type d’institution ou d’entreprise, il ne suffit que d’un espace cultivable et de la motivation de quelques-uns pour démarrer un projet!

Quelques exemples montréalais

Depuis 1976, l’hôtel Reine Élizabeth a mené divers projets de jardinage d’intérieur et sur toits. Les récoltes permettent d’alimenter les cuisines de l’Hôtel en denrées fraîches.

Depuis 2011, le Groupe ALDO  compte un jardin communautaire à l’arrière de son siège social. Les employés y produisent des aliments frais pour leur alimentation personnelle.

Le Santropol Roulant  produit quant à lui une quantité considérable de légumes sur le campus de l’Université McGill. Les récoltes alimentent son service de popote roulante dont les principaux bénéficaires sont des aînés.

La Maison de Quartier Villeray  a instauré plusieurs jardins à vocation éducative dans les écoles primaires de son arrondissement.

Alain Pignard, chef à l’Hôtel Fairmount Le Reine Élizabeth devant les cultures qui serviront à alimenter sa cuisine. Les possibilités de projets sont donc multiples et variées et les récoltes peuvent servir à différentes fins. Mais, dans tous les cas le jardinage contribue au verdissement du milieu de travail ou d’études et la production d’aliments frais. Il permet également de socialiser entre collègues, améliorant ainsi l’esprit d’équipe et l'ambiance de travail.

Pour plus d’exemples, consultez les sections jardins institutionnels et jardins d’entreprises de la section carte.

Faites jardiner vos collègues de travail et d’étude !

Avant de démarrer un jardin dans votre milieu de travail, certaines questions sont à considérer :

·        De quel espace disposez-vous et quel est son potentiel de mise en culture ?

·        Quelles sont les techniques de jardinage les mieux adaptées à cet espace ?

·        Quel est l’objectif de votre jardin : production alimentaire, sensibilisation, espace de détente et de socialisation, etc ?

·        Qui s’occupera du jardin et qui coordonnera le travail ? Pensez à former un « comité jardin » et à inclure les résidents et les autres gens qui fréquentent le voisinage.

·        De quelles compétences techniques disposez-vous ? Pensez à suivre un cours, à faire appel à un conseiller ou à vous informer auprès de gens expérimentés dans votre entourage.

·        De quels moyens matériels disposez-vous : outils, accès à l’eau, moyens financiers, etc. ? Votre entreprise ou institution d'attache peut-elle contribuer sur ce plan ?

·        Qui bénéficiera des récoltes : une banque alimentaire, la cuisine de votre entreprise ou de votre lieu d’études, les jardiniers, etc ?

Après avoir clarifié ces enjeux, vous pourrez présenter l’idée de façon structurée à la personne ou au service responsable des infrastructures. En cas de refus, ne vous découragez pas et tournez-vous vers des organismes expérimentés en la matière ou votre éco-quartier local pour vous aider à trouver des solutions !