La conservation des semences

Économique et écologique, la conservation des semences de votre jardin est un procédé qui ne nécessite pas beaucoup de temps et d’énergie. Premier maillon de la chaine alimentaire, la semence se doit d’être protégée et conservée pour assurer la sécurité alimentaire et la diversité biologique.

Voici les cinq étapes du procédé de base de la conservation de vos semences :

1-    Enlevez les graines du fruit mature (voire pourri); choisissez des semences saines et qui proviennent de plants ayant des caractéristiques qui vous plaisent (couleur, grosseur, etc.)

2-   Faites fermenter la graine (selon l’espèce); déposez les graines et la pulpe des fruits dans un bol et recouvrez d’eau (deux fois le volume). 2 à 3 jours suffiront pour que la masse gélatineuse se décompose.

3-   Rincez à l’eau (selon l’espèce) ; submergez les semences d’eau et attendre que la pulpe remonte à la surface. Répétez au besoin et récoltez vos semences à l’aide d’une passoire.

4-   Séchez à plat ; évitez d’exposer au soleil, il pourrait abîmer vos semences. Retournez quelques fois pour assurer un séchage uniforme (environ 2 à 3 jours). Vous savez que votre semence est sèche lorsque la graine craque entre vos doigts.

5-   Conservez vos semences de façon hermétique dans un espace obscur, sec, étanche, frais (sac de papier brun, pot Masson à l’abri de la lumière, etc.).

Sources

Semences du patrimoine

Radios rurales internationales, Conservez vos propres semences