Bienfaits et défis de l'agriculture urbaine

La végétalisation de surfaces minéralisées permet la réduction des ilots de chaleur et la captation des eaux de ruissellement. Crédit : Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculuture urbaine durable (CRAPAUD)Les multiples vertus de l’agriculture urbaine

En plus de fournir des aliments frais et de qualité aux citadins, l’agriculture urbaine a de multiples autres retombées pour la ville et ses habitants. D’un point de vue environnemental, cette pratique peut contribuer à améliorer la qualité de l’air, réduire les îlots de chaleur, protéger la biodiversité et diminuer les eaux de ruissellement. Sur le plan économique, elle permet de diminuer le prix du panier d’aliments et commence même à générer des emplois. Par son intégration à l’aménagement urbain, elle permet de regénérer des secteurs dévitalisés en plus d’embellir le paysage urbain. À tout cela s’ajoute la convivialité qu’elle installe en contribuant à la rencontre entre voisins… et jardiniers !

Les défis du fermier urbain

Évoluant dans un environnement marqué par de nombreuses zones ombragées, des surfaces asphaltées, et des espaces de culture restreints, le fermier urbain ne manque pas de défis ! 

La serre de la Ferme Lufa située dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville fournit près de 2000 personnes en légumes frais 12 mois par année. Un projet qui illustre bien le potentiel économique de l’agriculture urbaine. Crédit : Mathieu BoydDans certains cas, la contamination du sol peut ajouter un degré de difficulté supplémentaire. Mais rassurez-vous, de multiples techniques, ressources et espaces de culture sont à votre portée pour jardiner malgré ces défis !